. L.

Dans les angles morts
par (Libraire)
16 mai 2018

Dans les angles morts

Bien sûr il y a un meure, deux histoires de familles tragiques : le suicide d'un couple de fermier laissant trois orphelins, la mort de Catherine, retrouvée assassinée à la hache dans sa chambre.les deux affaire à priori sans lien si ce n'est l'endroit ou ils ont eu lieu, une vieille ferme inquiétante et désolée. Mais " Dans les angles morts" n'est ni un page turner, ni une enquête policière ; c'est un roman noir épais, lentement et parfaitement construit, à la prose impressionnante. S'y cachent et s'y découvrent de nombreux personnages, tous complexes, secret, et dont les histoires seules, minutieusement détaillées, nous déroutent autant qu'elles nous guident jusqu'au dénouement...

Sarah

Couleurs de l'incendie
par (Libraire)
9 janvier 2018

Quelques années après "Au revoir là haut", le lecteur captif et complice éprouvera le plaisir de retrouver une époque, ses personnages et son cortège d'intrigues.
Une suite à la hauteur ( et de haut vol )
et un nouveau chef d’œuvre d'orfèvrerie littéraire.

Damien

Les Derniers Jours de l’émerveillement
par (Libraire)
9 décembre 2017

Une plongée fascinante dans le New-York des commencements. Une ville des possibles en ébullition intellectuelle, économique et scientifique aux enjeux colossaux...
Au centre de ce roman flamboyant, un duel titanesque entre trois génies aux fondements de notre modernité et un avocat talentueux...

Un roman haletant et hypnotique.

Par le vent pleuré
19,50
par (Libraire)
20 septembre 2017

Les restes d'un corps retrouvé au bord d'une rivière révèlent la vérité d'une vie traversée par un silence aux échos infinis dans la mémoire d'un homme. L'écriture envoûtante filtre la lumière et les ombres parcourues par les mystères à l'entour d'une fin d'été dans les sixties jusqu'à celle de ce superbe roman noir...

Damien

Trois saisons d'orage
par (Libraire)
21 août 2017

Dans les hautes terres d'une campagne blanche,
en apparence désolée,
la nature se révèle toujours altière face à la splendeur des hommes,
toujours passagère...

Foudroyant !

Damien